Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Boukharouba et l'Assassinat du droit Marocain..!

                            

             

                  Lieux Afrique Sahara   

 

a'chad-h'zamak,kolchi,a3dou!...Je termine cette mascarade de tuerie à "l'algerienne" par quelques mots sur les accords d'Evian, conclus le 18 mars 1962 entre la France du général De Gaulle et le GPRA (Gouvernement Provisoire de la Révolution Algérienne). 

Faut-il rappeler que  le symbole est d'autant plus fort, lorsqu'on sait que c'est Krim Belkacem, un Kabyle d'origine, un des parrains de la révolution Algérienne fut le signataire-major des accords d'Evian du coté algérien. Du coté Français, c'était Mr.Louis Joxe, ancien ministre du général De Gaulle qui fut l'un des signataires, des accords d'Evian qui ont mis fin à la guerre d'Algérie.

Les accords d'Evian sont pour nous Marocains des accords injustes,tout comme les accords d'Aix-les bains entre la France et le Maroc qui n'ont pas imposé la récupération d'un grand territoire Marocain, puisqu'ils ont fait passer, uniquement le Maroc d'-Etat protégé à Etat indépendant-.D'un coté, si ceux d'Evian ils ont permis l'indépendance à l'Algérie, ils ont de l'autre, amputé du Royaume du Maroc son Sahara Marocain orientale en l'occurrence :

(Colomb-Béchar, Kenadsa, Abadla et son delta Oued Guir, le grand Touat, Adrar, Timimoune, Ain Salah, Reggane et Tindouf. A propos, Tindouf n'est annexé à l'Algérie Française qu'en 1953 après la déportation du Sultan Mohamed Ben Youssef- le Roi Med V. Un territoire immense d'environ Un million de kms carré, que la France avait annexés à l'Algérie Française qu'en 1903 et pas en 1830 quand elle a envahi l'Algérie et chassé les Ottomans de l'ancienne Numédia.

C'est pourquoi le maudit Boumédiane et les Algériens en général, insistent sur le maintien du "statu quo" et sur l'intangibilité de leurs frontières actuelles avec le Maroc, telles quelles sont héritées de la France.

Rappelez-vous, les Algériens se sont réjouis, de façon hystérique, quand le parlement Marocain avait homologué en novembre 2016 la charte de l'UA (l'Union Africaine qui remplaçait, par initiative malencontreusement préméditée, l'Organisation de l'Unité Africaine-OUA) pour y être réintégré en janvier dernier au sein de l'organisation. Il y a lieu de noter à cet effet qu'un aliéna ou article de cette fameuse charte stipule, entre autres, l'hypothèse d'intangibilité des frontières, ce qui laisse beaucoup à désirer.

Pour officialiser cette spoliation, Boumediane en sa qualité de ministre de défense de Ben Bella a tenté de jouer le malin avec le Maroc. Il créa la guerre des sable en octobre 1963 durant laquelle a été bien anéanti par le général feu Driss Ben Omar à Hassi Beida et Tinjoub dans la province d'Ouarzazat.

Dix ans après, il rêvait, en tant que président, de respirer de l'atlantique, créant, comme pièces à conviction, un "peuple imaginaire et une entité fantoches" pour priver le Maroc de son sud et percer son intégrité territoriale. Il s'est aventuré à cet effet, avec tout son poids et tactique militaire, dans une autre guerre sans fin au Sahara Marocain.

Mais en riposte, il fut bien giflé, sur les deux joues, par feu Hassan II qui dirigeait, en personne les opérations de batailles des deux Amgala en février 1976 et après dans les monts d'Ouarkziz situés dans la région Guelmim-Es Smara! une montagne qui désigne le long d'une portion du Drâa par les héros inconnus des FAR à leur tête le colonel El Ghoujdami.

Allah K'bir..On dit souvent.."Quelqu'un a rendu l'âme". Pour ce salaud, C'est le bon Dieu qui lui arrachait l'âme pour mettre fin à ses crimes. Il n'a pas eu le temps de continuer ses actes de vengeance contre les siens et contre la générosité du Maroc.

Écrire un commentaire

Optionnel