Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Autres articles

  • Maroc : Spécial Coronavirus qui sème la terreur dans le monde entier, Maroc inclus..

                         

                                                                               

                                         

                        S.M.le Roi au front pour endiguer la propagation du Coronavirus.

     

                          La rédaction communique :

                                                                                                                                                                                                                                 IMG_87461-1300x866

     

    On se rappelle..Le Cabinet royal a rendu public un communiqué informant l'opinion publique nationale que Sa Majesté le Roi pilote depuis Casablanca la stratégie du Royaume pour endiguer la propagation de la pandémie Coronavirus.

    En effet, le Souverain avait présidé le 17 mars 2020 une séance de travail consacrée au suivi de la gestion de propagation. Ont pris part MM. Otmani, Lftit, Ait Taleb, Louaraq, Haramou et Lhamouchi et sur instructions royales, la médecine militaire se joint à la médecine civile, pour endiguer le Covid-19.

    Un vendredi pas comme les autres..Le 20 mars l'état de siège sanitaire entre en vigueur à 18h(Gmt+1). Le couvre-feu est  decrété. Tout le monde doit se confiner. Les jours de mosquée sont endeuillés par éclipse des prières collectives, soit de vendredi ou des cinq quotidiennes.

    Peu importe, chacun de nous doit obéir et rester chez lui jusqu'à nouvel ordre et faire prévaloir l’intérêt général, appliquant les consignes en vigueur pour y endiguer la propagation de virus. L'armée à cet effet est sortie des casernes pour éventuellement aider les forces de l'ordre à faire respecter l'ordre général. Attachons nous au confinement pour lever les écueils rencontrés par le pays qui se barricade un peu plus pour lever le défi.

    Dans cette situation difficile, les Marocains devront, nécessité oblige, faire preuve de sens de responsabilité, et surtout, respecter les mesures préventives strictes et les recommandations des ministères de l'intérieur et de la santé.

    Le Maroc faut-il rappeler, qui grâce à la clairvoyance de SIDNA et à l'unité de ses sujets derrière lui fait beaucoup de mal aux gouvernants Algériens. C'est leur ennemi potentiel qu'ils ont choisi, voire que choisissait avec préméditation le pouvoir depuis le président H'mimid à celui d'aujourd'hui dont le nom suscite la honte.

     

                             Résultat de recherche d'images pour "Le Roi Mohamed VI et le général Haramou de lagendarmerie Royale"           

     

    La myopie des médias.. Je salue particulièrement de cette tribune la Gendarmerie Royale qui, parait-il, n'a pas eu suffisamment d'éloges et de remerciement de la part des médias malgré ses efforts déployés par la présence dans toutes les artères du pays.

    Je ne suis pas gendarme, mais j'ai l'esprit aux yeux de simple observateur. Nul ne peut ignorer qu'avant même l'épidémie la Gendarmerie Royale veillait au bien des lois et veille davantage aujourd'hui faisant de même, prenant en compte les directives et orientations royales tendant à endiguer le fléau ou du mois à éviter au maximum les pertes humaines.

    Cela ne veut pas dire, et ce n'est pas d'ailleurs de mon sens, de nier ou de sous-estimer la vigilance des autres services d'ordre, en l’occurrence Autorités locales(!)- Sûreté Nationale, Protection civile et Forces auxiliaires, appuyées de forces spéciales de l'armée Royale qui ne manquent point de dissuader les contrevenants de l'urgence sanitaire. Non ils méritent, comme tout autre intervenants, nos éloges et nos appréciations.

    Sachant que cette institution Nationale n’attend le remerciement de personne devant le devoir national. Ses soldats "inconnus" militent continuellement dans la rigueur des temps (froid et chaleur) pour que la loi s'applique au beau sens, garantissant en parallèle, le droit d’autrui.

    Je constate malheureusement que les envoyés spéciaux de chaines-tv  nationales limitent les prises de vue qu'ils nous offrent gratuitement que dans les villes sans pour autant prendre de la peine et sortir au delà des banlieues pour voir les gendarmes en 'sentinelle' aux intersections de routes pour faire valeur aux consignes de confinement.

    Je ne peux sortir de chez moi pour le prouver, mais nous connaissons tous le travail à l'accoutumée de la Gendarmerie Royale hors zones urbaines. Mais cette fois-ci les gendarmes seraient bien renforcés et dotés de moyens logistiques pour réussir la mission.

     

                                                 Résultat de recherche d'images pour "maroc gendarmerie royale Hosni Ben slimane"

     

    Un général à part entière..Le général Hosni Ben Slimane a déjà fait l'objet d'une note et ce après avoir été salué par le Souverain et parti en retraite ( voir en blog..Spécial Gendarmerie Royale du 10/12/2017).Permettez-moi de reparler encore de cet homme qui en profite de sa retraite méritée.

    Nous devons rendre hommage à ce général de corps d'armée (4 étoiles). A cet homme qui pour moi et pour beaucoup d'autres, était le faucon de la sécurité du pays face aux moments de panique, de rébellion, d'insurrection et d'événements sanglants (..)

    Faut-il rappeler; que le Maroc a vécu beaucoup d'événements qui l'ont secoué tout au long d'un demi siècle visant la Monarchie ou plutôt avaient tendance à faire tomber du trône feu Hassan II et instaurer un régime républicain. En revoyant le rétroviseur nous décomptons les tentatives échouées  de l'unfp, le Nacerisme et les ambitions de Boukharoba.

    Si je me rappelle bien, à l'occasion de son départ avec ses 4 étoiles cousues de fils dorés, un journaliste qui se prenait d'analyste s'est met à parler de lui disant que cet insubmersible  général conduisait le navire de la Gendarmerie Royale avec une vision de chef de bord expérimenté, qui savait très bien comment éviter les rochets, les écueils de mer et arriver au bon port.

    Cet ancien gardien de but de l'équipe des FAR avait toutes les prérogatives pour innover, créer et condenser les moyens nécessaires au sauvetage, même les masques anti-pollution.

    Il prévoyait tout pour pouvoir, répondre présent à chaque appel de devoir national,  avec une capacité expérimentée de paramilitaire pour la maîtrise de tous les écueils de catastrophes naturelles et même de subversion. Souvient-on bien des cas malencontreux qu'a connu le pays en sa présence au champ.

    Un général à 4 étoiles très connu ayant occupé plusieurs postes de responsabilité sensibles de l'État, (décédé) me disait,entre autres, un jour à son bureau quelque part à  Rabat que le général Hosni Ben Slimane est lauréat de «l'Ecole Spéciale Militaire de Saint Cyr en France». Un petit lieutenant ambitieux qui en 1961 était déjà au palais royal, aux escadrons d'honneur et dès lors il grillait les étapes grimpant les marches civiles et militaires.

    Si quelqu'un se donnait le droit de dénicher dans sa vie privée il trouvera que ce général, le seul poids lourd d'ailleurs de ses pairs militaires avait des liens de gendre et de parenté avec des homme politiques du pays (neveu du Dr.Abdelkrim khatib, père Pjdiste et gendre d'une façon ou d'une autre,de Smail Alaoui,le communiste et de M'hamed Bouceta, le modéré Istiqlalien pour ne citer que ceux, les plus connus du grand public. 

    Mais la fidélité à la Monarchie et au serment militaire en vigueur ne lui permettait pas de se mettre avec ces politiques sur la même longueur d'ondes, préservant les liens de parenté et l'infinité familiale. A mon sens, il a commencé sa carrière en homme et fini en homme avec probablement un livret militaire doré, trop plein d'éloges et de bons points.  

                                                                                                -:-

                      Où en est  l'arrogance Algérienne?

                                                                                                                                                        IMG_87461-1300x866  IMG_87461-1300x866                                                                        Algérie, la  patate,  et le whisky-dz anticovid-19

    Une farce-dz..«Celui qui chatouille le nid de guêpes doit savoir courir». Cela s'applique au nouveau président Algérien après ses sorties médiatiques concernant le Maroc.Nous autres Marocains nous sommes décontractés avec la certitude qu'on ne tombe pas dans un marigot pour en sortir sec. 

    Nos dirigeants sont à la hauteur de responsabilité,ils comprennent bien l'effet de dépendance de l'autre coté au tabac à chiquer (chemma), comptant en politique étrangère les lettres du mot avant de le lâcher, du fait que  nous sommes un peuple honnêtement engagé dans un Etat crédible. 

    Preuve à l'appui. L'écho de cette crédibilité a atteint l'Afrique et pavoisé l'image du Maroc depuis sa réintégration dans sa famille Africaine en janvier 2017.

    Du fait que l'Union Africaine demande de l'aide au Maroc pour sécuriser ses approvisionnements dans l'industrie pharmaceutique pour lutter contre Corona!, considérant  que l'Afrique du Sud et le Maroc, pays dotés de bases industrielles très avancées pourraient aider l'Afrique si nécessaire.

    En effet, Mr.Khaled Ait Taleb, le ministre de la Santé, avait confirmé lors de la réunion ministérielle d'urgence de l'UA sur le virus Corona à Addis-Abeba la volonté du Maroc de fournir une assistance aux pays africains pour lutter contre l'épidémie de Coronavirus. 

    Par contre en Algérie officielle il y en a qu'un trio qui domine le niveau de l'Etat : «Opportunisme corrupteur -/Vole-qui-peut -/Sauve-qui-peut». En preuve, la pagaille en Algérie dévoilée par le Hirak en témoigne. Beaucoup de gros poissons sont trempés dans l'huile et nagent actuellement dans les boues des prisons d'Alharrach d'Alger et de Blida.

    Peu importe.Ce n'est pas de l'humour ou de l'invention gratuite si je me permis de notifier à mes lecteurs Marocains que la pomme de terre est une matière polémique en Algérie. Elle domine le quotidien des familles les plus aisées en Algérie et devance largement les autres matière de première nécessité chez l'Algérien.

    Pour cela le président Algérien se réjouissait de rassurer les Algériens que cette matière demeure la mesure prioritaire avec une nécessité dépassant même l'importance (selon la thèse algérienne) de l'affaire de son peuple-mélange coincé à Tindouf et même l'universalité de Coronavirus.

    Dans sa prise de panique et d'inexpérience de gestion, le président Algérien imite ouvertement le Maroc dans toutes les mesures prises contre le coronavirus, faisant tout simplement "copier-coller" sauf de ce qui est de ses innovations pour l'Algérie, la patate et le whisky "made in Algéria".

    Les photos en disent plus long qu'un discours. Seule mesure prise pouvant dissiper la peur chez l'opinion publique locale c'est la pomme de terre.

    On le voit stoïque avec cette quantité échantillon avant même, que le Covid-19 ne frappe son pays. Au lieu d'aller chercher ailleurs le remède concret pour la pandémie, il se contente de rassurer les algériens de l'approvisionnement du pays en patate et conseille, sous table, à ses concitoyens d'en prendre de l'alcool (whiskys-dz) désinfectant les branches pulmonaires.

                                                                                                                                             Personnel de la santé ces  jours-ci  

     

                                                            Fin de communiqué..

    Les mesures de distanciation préconisées pour endiguer la propagation ne sont pas respectées par tout le monde au Maroc. Ce n’est pas le cas de ces chats qui attendent sagement d’obtenir un bout de viande d’un boucher à Casablanca, tout en maintenant un certain espace entre eux. Un agent de sécurité s’est même déplacé auprès de ces félins pour exhorter les Marocains à en prendre exemple. 

    Les manifestations initiées en violation des mesures prises en l'objet dans certaines villes sont à déplorer. Car les initiateurs qui sont dernière seraient à mon sens, soit des politiciens en échec soit de provocateurs pour en profiter de voles et de gains de jour. Ce n'est pas moi seul qui s'indigne. Sur les réseaux sociaux, plusieurs Marocains ont exprimé leur colère et indignation. 

     

                                                                   

     

    De jour en jour, on voit malheureusement la contagion du virus en pointé verticale, elle n'a pas encore atteint son pic pour commencer la descente. S'il n'y a pas de lumière au bout du tunnel, faisons attention aux purges sauvages censées prévenir du coronavirus. Le seul remède existent est se confiner chez soi, patienter, garder la forme et attendre la grâce de Dieu.

    Nous voulons l'Union nationale, c'est compréhensible.. mais que fait-on pour l'obtenir?. On ne brave pas les règles pour s'amuser ou se déguiser en chiens de la rue pour y être traité de danger public.La confiance ne s'arrache pas, elle se gagne et se perd très vite aussi. Faisons-nous confiance à l'État pour qu'on puisse sortir sains et saufs de cette crise planétaire.

    Les mesures prises jusque-là par l'État semblent donner plein d'espoir au peuple Marocain face à la pandémie, même si cela nous en prive d'énorme liberté, donnant en compensation aux confinés un grand espace de distraction en ce temps de coronavirus

    De l'autre côté frontalier, on remarque la panique sévissant et frappant en plein fouet le pauvre Algérien qui trompé par ses dirigeants, se bat continuellement et se range en longs fils d'attente pour une baguette de pain.

    Nous Marocains devons à cet effet remercier le Bon Dieu pour sa grâce et sa bénédiction pour nous avoir mis entre les mains d'un Roi protecteur qui forge un Maroc moderne, contrairement à ce qu'inventaient Valérie Attias et son amant Guillaume Jobin dans leur  ouvrage de chantage " le Roi prédicateur".

    On ne tombe pas dans un marigot pour en sortir sec. Pour marquer virtuellement sa présence en campagne de lutte contre Coronavirus, la rédaction du blog décide de suspendre provisoirement d'écrire ou de documenter autres articles ou notes anti-dz  et porter toute publication.

    J'en profite enfin pour rappeler aux lecteurs que le confinement imposé par le Covid-19 permettra certainement de lire et relire davantage les notes et articles. Il y en a déjà en blog 436 notes de lecture, dont la dernière en page d'accueil et son additif en pages jointes.

    Mes lecteurs en profiteront, certes، de l'occasion pour fouiller aux archives ce qu'ils ont raté auparavant, sachant que le fin de confinement dépendra de l'évolution de la pandémie de Covid-19. Merci pour votre attention.

                                                    Cordialement,Chihab25