Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cause Nationale

  • A l'attention des Algériens : Que diront-ils de ce document sur la Marocanité de Tindouf..?       

                                                                                             

                        Covid-19: Silence on dort, rendez-vous en 2021

               Partis politiques

    Chronique passagère : En tant qu'administrateur du blog je ne peux m'en passer de ce sujet d'heure et d'actualité sans me poser la question suivante : «Où sont-ils passés les partis politiques?» en ce moment de Covid-19 qui sème la terreur et attaque férocement les population et les économies. Cette pandémie qui n'épargne personne à travers le monde nous ne la vaincrons qu’en l’attaquant de front. 

    Pour y parvenir, une mobilisation initiée par le Souverain qui se trouve déjà au front, suivi de ses sujets, des forces actives, des hommes et femmes de sécurité et de santé, civiles et militaires en premières lignes me parait-elle est d'ordre capitale.

    Seulement, l’implication des partis politiques, même en "bla-bla" dans ce mouvement est malheureusement loin d’être exemplaire. Ils dorment et ne s’intéressent de rien jusqu'aux législatives de l'an prochain 2021, laissant la défense au maître des lieux.

    Le Covid-19 tempête et emporte corps et biens. Seulement, lors de cette tempête, certaines créatures, comme nos partis politiques trouvent la tranquillité au cœur du typhon. Plusieurs politiques que nous en sommes contraints de les recevoir chez nous à travers nos petits écrans brillent par leur absence en cette période de confinement qui exige la mobilisation nationale et la présence de tous les acteurs. Mais comment réveiller ces opportunistes, qui comme les ours blancs, observent de longues périodes d’hibernation quand il n'y a pas de grains à broyer.

    Seules les élections peuvent les ressusciter. En effet, ce sont les élections qui leur permettent de constituer les réserves qu’ils puisent pendant l’hibernation. La période de confinement, nos partis politiques se la coulent douce, par leurs intervenants parlementaires aux deux chambres. Il leur en manque la crédibilité politique bravant la loi qui les charge d'encadrer le peuple. Ce peuple déçu qui, je crois, ne manquera certainement pas de les juger et sanctionner aux urnes lors des échéances à venir. 

    Je ne suis pas seul à mettre le doigt dans la pâte. C'est aussi Mr.Mustapha Shimi, journaliste, politologue et professeur de droit qui tombe malgré lui, dans une vive polémique avec le parti barbu pour avoir écrit un article sur l'absence des politique dans la lutte contre le Coronavirus.é

    Repondand à ses détracteurs. «Ils n’ont donc pas changé! Mais peuvent-ils vraiment changer? Certains les soutiennent encore et les créditent dans ce sens ; une majorité, elle, n’y croit pas. En témoigne, en l’occurrence, si besoin était la réponse faite à mon dernier article sur : «Le PJD défaillant», référence faite à ce que n’a pas entrepris cette formation barbue ni les autres opportunistes politiques pour faire face et optimiser la lutte contre la propagation du virus Covid-19.fin de citation. 

    C'est vrais.. les partis politiques et les centrales syndicales sont que des écuries de bla-bla. Je cherchais aux archives de ma mémoire et je leur trouvais la  citation qui leur convienne en ce moment de crise sanitaire. «le serpent a beau courir, il ne va pas plus vite que sa tête» Ce qui signifie qu'ils ne peuvent réaliser l'impossible en se détachant de la base aux moments des crises.

    En fait, pour réveiller le sanglier, attirer l'attention à ce sujet et rattraper le fantôme la chaîne-tv nationale 'Al'oula' était sur la même longueur d'ondes et a consacré l'émission -«Qadhaya wa Ara'e»- au manque redoutable des partis politiques à la mobilisation nationales anti-covid-19.

    Nonobstant ce qui précède, nous remarquons l'engagement honorable d'acteurs-bénévoles des Ongs et de la fondation Med V de solidarité livrant à domicile les couffins de Ramadan et la mobilisation du département Ben Chaaboune qui, pour désamorcer la pression de confinement, graissait ses machines en rotation continue pour y remettre les aides monétaires anti-Covid à qui de droit.

    Or, le PAM présent à l'émission a limité ses paroles en tant qu'opposition à son appui aux mesures prises par l'État, limitant sa vision en l'objet à l'étude de l'après Covid-19, se vantant en parallèle de mentionner que le parti, sur instruction de son nouveau jongleur, a versé les reliquats de budget, qu'ils soient au niveau central ou régional à la caisse de lutte anti-coronavirus. Chihab25

                                                                                                                                                                                                        IMG_87461-1300x866

                                                                                                                                              Tindouf était Marocaine jusqu'au 1953.   

    Aujourd'hui déclarait-il lors de sa visite à une des régions militaires, «Ces mesures prudentes prises par le haut dirigeant du pays pour fournir toute l'assistance nécessaire au corps médical, aux hôpitaux et aux protecteurs préventifs contre Corona n'auraient pas réussi et produit sur le terrain. S'il n'y avait pas eu la compréhension consciente du  peuple Algérien et sa patience face à l'adversité et aux calamités.fin de citation.

    Sur les ondes de la radio algérienne, émission "Dhaif Essabah", un ingénieur Algérien (Mohamed Mokhnash) a déclaré que sa société, qu'il a créée pour soutenir l'emploi des jeunes Algériens en chômage, développe actuellement un système numérique qui fonctionne dans l'intelligence artificielle de détection précoce des cellules cancéreuses.

    Il a confirmé qu'une plateforme ant-virus a été mise au service pour combattre les maladies cancéreuses. Selon lui elle couvre le territoire Algérien et accélère la bonne prise de décision dans le secteur de santé et était préparée sur instructions du président Algérien avant même l'apparition de Corona en Chine.

    Cette plateforme a été mise gratuitement au service du ministère de la Santé après le déclenchement de l'épidémie de Coronavirus, ce qui a permis aux décideurs de disposer d'une carte précise de l'épidémie. Elle  permet aux hôpitaux d'obtenir plus facilement les résultats des tests de l'Institut Pasteur d'Alger immédiatement après leur sortie.

    Le même orateur a également appelé à la nécessité de généraliser cette plateforme à d'autres secteurs, soulignant la nécessité d'accélérer l'entrée dans le monde de la numérisation et de l'intelligence artificielle.fin de citation.

                            

                                                               Tenues de travail du corps médical algérien (AT)

                                                                                -:-

    Nous sommes fiers dans un Maroc qui anticipe et multiplie les exemples  dirigé de mains de maître, souhaitons que les Algériens qui se sentent bien dans leur peau ne s'enrouleront pas dans les draps de mensonges, que se soient de leurs dirigeants ou de particuliers comme ce fameux ingénieur qui sort subitement d'une des coquilles du pouvoir pour désorienter l'opinion publique locale des astuces d'un président apprenti qui leur tombe accidentellement du plafond d'un maudit général, qui vient d’être appelé subitement par la volonté divine à disparaître à jamais.

    S'enrouler facilement pourrait susciter davantage de peur et de panique au sein d'une société de dingues emportée par tout-vent, à la merci d'un virus, dit-on, manipulé par l'ogre Chinois.(Allah yesster..!).

    Ce qui fait courir et enrage le régime algérien civil et militaire c'est l'exemple Marocain un exploit qui fait rêver une prouesse de la gestion de la pandémie grâce a la sagesse de Sa Majesté le Roi et au courage du peuple Marocain.

    Pendant que les sommités d'Alger pédalent dans la semoule et le sachet de lait, la tête dans le guidon depuis le début de la crise et cherchent refuge à l’hôpital Ain Naâja d'Alger pour fuir le Corona, blottis dans les bras de l'oubli, seul lot de consolation pour échapper aux fantômes de leurs incompétences.Bonne lecture.

     

                                                                Cordialement,Chihab25

    ------------------------------------------------------------------------------------------------    

    Pour un sac de semoule et une bonbonne de gaz il en faut aux Algériens de faire du miracle au signe de victoire.Tout  algérien au doigt bleu est considéré défaillant pour avoir  voté Tebboune                                

                      IMG_87461-1300x866   IMG_87461-1300x866                                                          Semoule et foule                                    l'homme au doigt bleu

                                       IMG_87461-1300x866