Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un sale pouvoir

  • Le Maroc arrive à envahir les cieux..En Algérie, panique, vacance du pouvoir, blocage total,guerre de succession, déficits et planche à billets?»

                                                    La diplomatie sportive

                                                                              Maroc 

    WAC Champion d'Afrique

    Très bon à lire..Le Wydad Casablancais, ou plutôt, je préfère les nommer les «Diables Rouge-Blanc», ont remporté, comme nous le savons tous, l'édition  CAF2017, ce samedi 4/11 face à Al Ahly avec un score cumulé de 2-1.

    Les fans du Wydad et les Marocains en général, sont disséminés partout à travers le pays, après la victoire en Ligue des champions du WAC, c'était l'occasion de jubiler. Après le coup de sifflet final à Casablanca, les Marocains ont envahi presque toutes les villes, y compris en Maroc profond, pour fêter comme il se doit la victoire des Rouge et blanc.

    Au terme d'une finale indécise, le prestigieux trophée de la Ligue des Champions est revenu au Wydad. Sur des nuages, tous les Marocains, sans exclure les MRE, ont  fêté le sacre Africain dans une ambiance indescriptible. 

    En s’adjugeant la Ligue des champions les joueurs du Wydad s’assurent de belles primes de la part de leur direction et de la CAF.

    Ce n'est pas le victoire qui m'interpelle le plus..Non, étant une énième offensive Marocaine au continent africain, secteur sportif confondu. Ce couronnement s'ajoute confortablement à la diplomatie Royale, politique, économique, religieuse et au savoir-faire du Maroc, dédiée généreusement aux Africains.

    C'est aussi le cumule de réussites Marocaines qui a fait tomber le rabbin de la diplomatie d'autruche de l'Algérie, Ramdane Lahmamra et humilié son co-équipier Smail Chergui, le pseudo président du Conseil de paix et de sécurité de l'Union Africaine avec leur complice, la farouche Dlamini Zuma et son Afrique du sud.

    La victoire Wydadie à ce niveau, conforte davantage la position du Maroc en Afrique, prouvant que la diplomatie Royale récolte bien ses fruits et que cet exploit n'est qu'un ingrédient de plus, venu à renforcer la rayonnement et la crédibilité du Maroc en Afrique.

    Preuve à l'appui. SIDNA que Dieu le garde, était très satisfait du match qu'il suivait, comme tout autre supporter Marocain et fier de l'être apparemment. En preuve, il a félicité par la suite toute l'équipe, le Staff et les supporter Wydadis qui étaient à la hauteur de l’événement au stade Mohamed V de Casablanca.

    Sachant que Sa Majesté le Roi fait du renforcement de la coopération Sud-Sud et de l'orientation du Royaume vers l'Afrique un choix Marocain stratégique. Un bon d'ailleurs, pour un continent prometteur, totalement libre, marchant sur les décombres de l'ex-Afrique de papa..!

    Les Algérien eux, ne voient pas, cette victoire du bon augure, ils se murmureront  avec amertume certes, ce que leur mauvais-parleur-tv -Ennahar- considère de" petit exploit sportif sans importance", sans pouvoir regarder la vérité en face et leur dire, avec courage déontologique, «que cet acquis vient de s'atteler aux nœuds de la chaîne de victoires politiques», que marque régulièrement la marche silencieuse de notre diplomatie, pour bien préserver l'intégrité territoriale du Royaume. 

    Nous leur imposerons, ainsi qu'aux autres ennemis du Maroc la solution garantissant nos droits au sujet du dossier artificiel du Sahara Marocain. Là aussi, l'imitation est leur impossible, car les victoires ne s'achètent pas aux enchères du pétrodollar, les Marocains, toutes tendances confondues, les arrachent par force du bras.

    Enfin, et c'est l'important de tout ça.. Sa Majesté le Roi Mohamed VI que Dieu l'assiste a affirmé lundi soir, dans un discours de fermeté, à l'occasion du 42ème anniversaire de la glorieuse Marche verte, «Qu’aucun règlement du conflit du Sahara Marocain n’est possible - en dehors de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara - , s'adressant entre autres, envers et contre la partie Algérienne adverse, que l'attachement du Royaume à la Marocanité de son Sahara était soulevée depuis  M'hamid Al Ghizlane en 1958 par feu S.M.Le Roi Mohamed V et que cette vérité «préexistait même à l'indépendance de l'Algérie». Cela étant,rejette toute solution autre que l’autonomie élargie de nos provinces du sud

                                        

                                                 Morocco EO Sat1, (Mohamed VI-A)

    Important..Bonne nouvelle en orbite, pour les Marocains et amis du Maroc. Un énième acquis Marocain de la politique fructueuse Royale qui irrite davantage nos ennemis Algériens, il leur fera grain de 'sel' à la gorge?

    Le Maroc se dote et "B'tay-Tay", et sans discrétion, de son premier satellite espion qui sera mis très bientôt en orbite.(probablement le 8 novembre prochain)Un bijou technologique Marocain qui prouvera la forte progressive du Maroc, face à une faible voisine méchante. C'est la vraie force du Maroc à disposer de cet outil à coté de l'Egypte, que Messahal a réduit hier de sa valeur..

    Une supériorité qui rend folle l'Algérie. La bas, c'est la panique, on ne maîtrise que du rien (!), sauf incitation de chiens, à aboyer au passage de toute caravane de réussite Marocaine.

    Que l’Algérie de "Aâmi Salah",(le nom que lui donne Said Bouteflika, au moment d'extinction), qui s'arme à tour de bras, se rend compte finalement de l'inefficacité stratégique des stocks d'armes qu'elle n'a eu de cesse d'accumuler du Khorda Russ. 

    Avec ce satellite, le Maroc pourra tout savoir sur les séquences de musculation de ce général bougre à Ouargla ou ailleurs en Algérie, de ses positions et de celles de ses mercenaires de Tindouf. 

    Le Maroc est désormais, malgré la haine algérienne, la seule puissance militaire régionale, à disposer de cet outil de reconnaissance ultrasophistiqué. On se réjouit ici au Maroc de dire que, c'est du séisme Royal, qui s'étend aussi sur l'Algérie, un séisme piloté depuis une écorce d'abeilles se trouvant quelque part  au Maroc.

    Au Maroc c'est au pied d'oeuvre..A une semaine de la mise en orbite par le Maroc de son satellite de renseignement de haute technologie, les préparatifs s'accélèrent, voire sont au pied d'oeuvre à la base de lancement en Guyane Française en Atlantique. 

    Selon ses caractéristiques, le satellite, d'environ une tonne, est fabriqué en France. Il sera lancé à bord d’une fusée de fabrication italienne. Cet équipement aura principalement pour mission de surveiller ce qui se passe sur terre à longueur de journée, avec une définition et précision de haute qualité.

    Le satellite est capable d’observer une large bande de quelque 800 km et devrait «planer» à 695 kilomètres au-dessus de la surface de la terre. Le coût de cet engin-bijoux est estimé à 600 millions d’euros.Un financement des propres moyens Marocains, sans pétrole et sans gaz. Regardons la preuve en images.

    Satellite d’observation de la Terre, le satellite MOHAMMED VI - A vient d'être lancé depuis le site de lancement Vega (SL V) à Kourou en Guyane française.Le responsable du centre a tenu à remercier le Maroc pour leur avoir confié cette mission.    

    D'autre part, accédez au 2ème volet de la note pour voir où en est l'imitation de l'Algérie dans ce domaine spatial !.                    

                                                                                             -:-:-:-:- 

    Lire la suite