Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

«Le Royaume Chérifien du Maroc,Chihab 25 المملكة المغربية الشريفة، شهاب» - Page 2

  • Algérie : Fausse terre de réconciliation et de vivre ensemble..!

                                                                                         

                                    Algérie           

                  N'oublions pas tout d'abord la cause nationale

    Sur France 24 : Dans une interview, le 3 juillet, Mr.Nasser Boughita, MAECI, est revenu à la charge concernant le rôle de l’Algérie dans le conflit du Sahara Marocain, indiquant que :

    «Si l’on veut trouver une solution à ce problème, il faut que l’Algérie s’implique autant qu’elle a contribué à créer ce problème». Ainsi, il a remis le doigt sur la plaie, en pointant à nouveau, le rôle destructeur joué par l’Algérie dans le conflit.

    «Il y a une reconnaissance sur le fait que pour le Maroc, l’acteur principal dans ce dossier est bien l’Algérie et le que projet d'autonomie du Sahara Marocain s'inscrit dans le cadre des efforts probants de la diplomatie Royale pour l'édification d'une société démocratique et moderne.. a-t-il martelé».(vidéo en bas)

    Commission Africaine-UA : De son coté Mr. Faki Moussa Mahamat, à qui je dois faire des excuses, car je le considérais auparavant de "Dlamini Zuma déguisée en homme".Mr. Faki vient, par ses gestes de clarté, de démentir tous les soupçons et de montrer son talon diplomatique, en rééquilibrant la position de l'UA, mettant fin au lobbying algéro-Sudafricain. 

    «Pas de traces de Dlamini Zuma, ex-cheffe de la Commission Africaine et sage femme de la politique étrangère algérienne en Afrique - ni de Jouquim Chissano, l'ex-président de Mozambique,le malheureux envoyé spécial de l'UA pour le Sahara Marocain rejeté par le Maroc - ou encore plus de Smail Chergui, le chéquier algérien, chef  du CPS, le Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA, le parrain, au second plan, du polisario qui distribuait les rôles aux pays Africains corrompus contre l’intégrité territoriale du Maroc». 

    Anecdote..Un sage Africain qui suivait de prés l'attitude malencontreuse Algérienne, qui n’en est pas d'ailleurs, à une contradiction près, contre le Royaume du Maroc à l'UA. Un jour, il rêvait au sommeil, qu'il est arrivé devant le Paradis, il voyait avis écrit sur pancarte : « Bienvenu au Paradis.. ici pas de travail, pas d'écoles ni d’hôpital...Oh..Putin, s'exclamait.. c'est l'Algérie.! »

    En effet, Mr.Nasser Boughita grimpe tout doucement les marches de l'UA pour en arriver triomphalement au podium de la clarté.Il a déjà, rappelons-le, pris place confortable à coté de l'Algérien Smail Chergui qui domine, sans concurrent, depuis plus de 15 ans, les règnes du Conseil de Paix et de Sécurité, l'organe le plus influent de l'UA .Fini les crimes contre la chaise vide du Maroc.

    Le rapport sur le Sahara Marocain que vient d’adopter à l’unanimité le sommet de Nouakchott les 1/2 juillet, semble satisfaire les parties directes le Maroc d’un côté et l’Algérie de l’autre. Je ne dit pas le polisario, tant qu'on connait l'origine du bâtard. (Vidéo en bas de Nasser Bougbhita)

     

     

                                                        Dieu merci : ma.com 

    Résultat de recherche d'images pour "abdellatif hammouchi maroc"Résultat de recherche d'images pour "laftite maroc"Habib el MalkiImage associéeالعثماني يتشبث بمحاربة الفساد ويطالب بدلائل ثابتة عوض الإشاعات

                                               De g à d : MM. Hamouchi - Laftit -Malki - Ben Chammas et El Othmani

    Quant à nous Marocains, nous sommes pas, de manière ou d'une autre, épargnés de ce genre d'arnaqueuse situation de cocaine. Nous aussi nous avions vécu la même situation ou presque, avec le cocaine d'Oued Cherrat- Skhirat (2,5 tonnes) au mois d'octobre 2017, ce qui a provoqué la distribution par la justice Marocaine de 117 ans de prisons ferme, distribués aux narcotrafiquants et aux délinquants consommateurs qui sont au nombre de 15.

    Mais  il n'y avait pas parmi eux des généraux, magistrats, ministres, parlementaires ou de hauts fonctionnaires de l'Etat comme en Algérie. 

    C'est pourquoi, on y trouve Dieu merci, les Marocains chantaient et dansaient en Russie et à Mawazine du Maroc Cultures de Rabat. Les rouages de la vie publique, de la scène politico-institutionnelle et administrative font normalement leurs cours et rotations. 

    En preuve la supervision Royale, nous permettait de voir en substance Sidna que Dieu l'assiste, en train de se distraire pleinement, de  temps à autre, en bonne santé, dans les halls et grandes artères Parisiens, posant en souvenir, hors du sérail protocolaire, avec ses  fans et ses sujets d'Europe. A l'intérieur :

    -. Mr..Hamouchi, de son coté, se prépare pour diriger le futur Conseil National du Sécurité prévu par la constitution 2011 pour préserver la stabilité sécuritaire du Royaume, lutter contre le terrorisme inter-frontalier, tout en exportant son savoir-faire de renseignement et de professionnalisme aux pays partenaires qui le demanderaient.

    -.Mr.Laftif fait le ménage au ministère de l'intérieur pour lui donner du nouveau sang. Promettre, sanctionner les défaillances, les négligences, faire des déploiements à toutes les échelles pour dynamiser ses services au profit du citoyen en accompagnement de l'élan royal et le dynamisme de Sa Majesté le Roi.

    -.Les présidents des deux chambres du parlement font bouger, chacun en ce qui le concerne, la vie législative, même si de façon très minime et moins rentable, dans la perspective de supporter les coups bats involontaires, apaisant, en parallèle, les bras de fer volontaires entre partenaires en lice.

    Cela étant évitera certes, tout ébat politicien de chantage ou éventuellement toute menace séismique, même si politiquement chaque séisme serait plus bénéfique à l'évolution des rouages de l'Etat de loi et de droit.

    Du coté des partis politiques actifs censés encadrer pour mieux gouverner, il y en a  en réalité que des boutiques électoraux qui s'ouvrent qu'à chaque échéance électorale pour en bénéficier du soutien financier de l'Etat.Un travail saisonnier et parfois contradictoire comme les hausses et basses marées de Benkirane.

    Un état de fait rare, jamais vécu jusque-là depuis la constitution 1963. Un état qui ne peut que rendre évidemment la mentalité Marocaine, compatible aux alternances de la vraie démocratie, à l'instar des pays émergeant du tiers monde, à l'image de l'Inde en Asie centrale,le Brésil en Amérique Latine ou encore l'Afrique du Sud en Afrique Australe.

    Sachant que les locomotives Royales de réforme sont mises sur railles, voire sont déjà rentrées en activité, depuis l'intronisation de la nouvelle ère, pour bien accompagner la vitesse du LGV Marocain.Il en manque seulement les bons aiguilleurs du ciel, lauréats d’académie, d'écoles et Instituts supérieurs au niveau national, qui n'en manquent point d'ailleurs, puisque il y en a assez, voire il y a des surplus formés et perfectionnés dans toutes branches et secteurs, aux normes adéquates, correspondant à la volonté Royale pour bien tenir les flambeaux et réussir l'avenir de nos générations.

    -.Mr.El Otmani lui, en attendant, il  traîne ses pieds, faisant de son mieux, malgré le moue de son état et de son exécutif, criant au voleur, dans les cas de corruption et tente d'anéantir ce fléau chronique de corruption qui, avouant-le, entache et grogne, comme presque dans tout le monde, nos élites aux commandes, surtout les corps d'élus, de gouvernants et  dans presque tous les organes d'utilité publique.

                                           IMG_87461-1300x866

    Attention aux ours !.. Je termine par la photo d'un F16 VIP Marocain en haut, laissant le soin aux experts de l'air du général-bougre Algérien Gaid Ahmed Salah de deviner, de détecter de quoi s'agit-il?

    Peu importe, pour les aider à piger quelque chose. Je dirai sans pour autant divulguer aucun secret, que le fauchon se trouvant à la cabine de pilotage est fier de lui, capable de pilonner, voire de piquer n'importe quelle ferraille russe au fond de la Méditerranée.

    Il en est en mesures également de faire de même, si un jour l'ami Iberique se fait chauffer la Cabeza, quel soit en Méditerranée ou en Atlantique.Il serait si simple de dire par n'importe qui que c'est une F16 comme les autres.

    Non..je ne suis pas spécialiste ni analyste de la chose militaire, mais je soufflerai quand même, pour mémoire, à mes compatriotes, qu'il s'agit-là d'un chasseur à  transformation spécifique, à performances sophistiquées et spéciales, issu d'une nouvelle génération adaptée à toute "faune sauvage" en abime plongée. Les FRA (Forces Royales Air) seules qui ont eu le privilège d'en posséder après les USA et probablement Israel.

    Un bijoux militaire reflétant le bon choix Marocain face à une ferraille d'ex-URSS entassée, ici et là, en Algérie, avec seule option "Crash à répétition". Ce nouveau arrivant se livrait à des exercices en espaces Marocains, à tirs réels, la première du genre.Une sorte de musculation à la Marocaine, il ne s'agissait que d'exercices.Mais à l'offensive, ça sera plus destructif..La nouvelle F16 est l'unique du genre, conçue pour missions délicates, vient conforter les pelotons FRA.

    Merci à nos FRA qui nous ont donné l'occasion de faire signe 'V'. Le signe qu'on se réjouit de lever face aux yeux d'ingrats algériens, grace à nos FAR qui n'ont pas l'habitude de simuler devant toute frivolité menaçant notre frontière, soit avec la voisine du mal.l'Algérie ou avec d'autres (!). Bonne lecture. 

                                                               Très cordialement,Chihab25

    --------------------------------------------------------------------------------------------------  

                                                           
                                                                            Nasser Boughuta, le silencieux qui pique
                
                                                             Ben Sdira, le conférencier de secours
                
         
                
     
                  
     
                                                      Zitout, ex-diplomate, l'homme aux inventions en vrac