Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Coup de force MA/DZ - Page 4

  • Algérie : Faut-il décoloniser la mentalité algérienne..?

                                                                                   Maroc

                                       

    ٌRedressement oblige..Les 3 Vidéos à l'entête : 1- Discours rare de Sa Majesté le Roi feu HASSAN II, suite à l'éclatement de la guerre des sables en octobre 1963.On constate bien l'ingratitude de l'Algérie, voire la mauvaise foi de ses gouvernants.

    2-Nelson MANDELA, voici pourquoi ce leader Sud-Africain de renommée internationale n'a jamais reconnu la rasd. Au contraire, il rend hommage au Maroc pour sa générosité et son appui anti-apartheid. Une attitude rare reflétant la fidèleté aux valeurs et à l'abnégation d'homme crédible qu'on ne trouve pas ailleurs, surtout en Algérie.

    3 - Chaîne-tv Africa24 : Suit l'évolution de la réintégration du Maroc à l'Union Africaine, l'ex-OUA (Organisation de l'Unité Africaine) dont le Royaume du Maroc était membre fondateur.

    La rédaction du blog décide de maintenir ces trois vidéos comme pièces-référence pour aveugler tout visiteur algérien qui croit encore aux allégations haineuses et propagandistes du pouvoir Algérien contre le Maroc et contre les vérités.Et pour cause, l'Algérie a malheureusement choisi de vivre dans la polémique avec le Maroc. Ceux qui décident en Algérie ne sont pas ceux qui comprennent le Maroc, ou plutôt sont rares ceux qui le comprennent et reconnaissent le noble de sa générosité. Une rage à suivre.!

    Introduction Pour commencer ma note,permettez-moi que je signe et persiste, en vue de remuer davantage le couteau dans la plaie algérienne en leur disant ce qui leur fera du mal, au moment où leur pays qui se dit frère n’a aucune gêne à jouer le rôle de l’ennemi :

    L'offensive diplomatique Royale est mise en marche et partie sans retour pour consolider nos positions géopolitiques et géostratégiques, face à une Algérie enragée. Ci-après mes considérations que je reproduis, à ma façon, dans ce qui est sans équivoque un pari Marocain gagné contre le pire algérien. Compte tenu du fait que des actions ont été soigneusement planifiées par notre pays pour...

    1) Avertir le Secrétariat Général de l'ONU sur la gravité du non-neutralité de son Ban Ki-Moon dans le dossier du Sahara Marocain – Si les imposteurs corrompus à l'image de Ban-Ki moon partiront avec une retraire dorée, payée par les bienfaiteurs d'Algérie. c'est grâce au peuple Marocain,aux soupçons et aux accusations de corruption qui pèsent sur lui. Ce Ban Ki-Moon qui espérait se présenter aux  élections présidentielles en la Corée du Sud, ne pourra plus le faire, sa carrière politique est arrivée à terme et brisée sur le rochet Marocain.

    a)Le démantèlement de la Minurso par une motivation purement Marocaine de souveraineté, prouve que le Maroc est maître de ses décisions, à l'exemple du coup de tonner royal de feu Hassan II qui a secoué l'hémicycle de l'ex-OUA à Addis-Abeba en Ethiopie. Par son génie, le défunt que Dieu ait son âme, claqua la porte de l'OUA en 1984 à cause du crime flagrant  du Togolais Edem Kodjo son Secrétaire Général corrompu.

    b) L'affaire Guerguerate, consiste à affirmer que la réalisation et le bitumage  de cette route, de 3,5 kms viserait à «lutter contre le trafic de drogue,d'armes et de barrer la route aux narcotrafiquants algériens et polisario, et éviter tout débordement sécuritaire dans la région». 

    c) Le Maroc reste vigilent pour faire contrecarrer toutes initiatives malencontreuses de Christopher Ross qui seraient porteurs d’une quelconque proposition informelle, laquelle pourrait faire remiser au placard la proposition Marocaine d’autonomie. Et nous Marocains, on se méfie d’un éventuel «sale coup» de la part de Ban Ki-Moon à la veille de la fin de son mandat. 

    Pour cette raison, le fameux Christopher Ross restera indésirable au Maroc,même s'il y attend toujours le feu vert du Maroc pour tenter une énième médiation de sa dernière chance. C'est du moins ce qu'on souhaite nous internautes, laissant le coté officiel hors virtuel.

    2) Pour ce qui de la réintégration du Maroc à l'UA. Il nous appartient à nous les officieux d'en informer nos frère ennemis algériens qu'en marge de la COP22 de Marrakech en novembre prochain, un sommet des chefs d'Etats Africains est dans notre agenda. C'est l'information que rapporte le "Maghreb Confidentiel", dans lequel on apprend que Sa Majesté le Roi entendrait en effet capitaliser sur l’événement onusien en organisant en parallèle ce sommet.

    Une mission royale a été confiée dans ce sens à Taieb Fassi-Fihri, le conseiller diplomatique du Souverain pour organiser l’événement. La date et le lieu de sa tenue seraient même déjà fixés au 16 novembre prochain, au Palais Royal tout près du village COP22 à bab igli à Marrakech.

    C'est l'occasion pour le Maroc de enfoncer le dernier clou dans le cercueil du polisario au niveau africain, donnant l'opportunité à Alger et à son rabbin aux affaires de bluff de l'inhumer au cimetière "Laâlia",  prés de son créateur Boukharouba لعنة الله عليه الى يوم الدين  (que la malédiction divine soit toujours sur lui)./.

                                          Hillary Clinton

                                                                              Hillary Diane Rodham

    Une MRE exceptionnelle. D'autre part, les lecteurs et visiteurs, les algériens surtout, sont invités à prendre note de cette belle surprise Marocaine exceptionnelle que le destin nous a offert en «Une merveille» s'ajoutant aux «sept merveilles du monde». Il ne s'agit pas d'invention ou de déformation à "l'Algérienne", non, il s'agit bien de l'origine de Mme Hillary Clinton, l'ex-Secrétaire d'Etat Américaine aux affaires étrangères, actuellement candidate aux présidentielles Américaines.

    Oui notre objectif ultime est d'en profiter de la conjoncture Américaine actuelle que nous jugeons très favorable à notre pays dans ces circonstances, grâce, essentiellement, au soutien inconditionnel des pays amis du Maroc au Conseil de sécurité et à la prochaine arrivée imminente de Mme Hillary Clinton à la Maison-Blanche qui pourrait nous aider à tuer l’idée même de l’option du référendum d’autodétermination très cher à  Ramdane Lahmamra. et ses commanditaires.

    Je pourrai dire à cet effet, et à ma propre responsabilité, que Mme Hillary Clinton (jeune fille Hillary Diane Rodham) est une MRE (Marocaine Résidant à l'Etranger) puisqu'elle est une juive Marocaine originaire du Mellah de Rissani dans le grand Tafilalet au sud-est du Royaume. Preuve à l'appui. 

    Regardons Sa Majesté le Roi Mohamed VI et Mme Hillary en rigolade à Ouarzazat. Ces séquences de distraction dépassent bien les normes d'une simple amitié et prouvent que la dame est «L'une des sujets de Sa Majesté»  et est une bi-nationale dans le pays de l'oncle Sam. Cela surprendra évidemment nos frères-ennemis de l'Est et irritera davantage la haine à leur esprit .

     Résultat de recherche d'images pour "photo Mohamed VI et Hillary Clinton"Résultat de recherche d'images pour "Mohammed VI et Hillary clinton"                                             

    Pourquoi pas ne serait-elle ainsi?, tant que les Etats Unis d'Amérique sont le premier pays d'émigrés au monde et ce depuis la découverte de Christophe Colomb. En preuve, son président actuel, pour ne citer que lui Mr. Barack Obama est bel et bien originaire du continent noir, ses ancêtres auraient été certes, parmi les victimes des opérations-esclavage opérées à partir du Kenya en Afrique.

    Je ne parle pas du vide. Je constate comme beaucoup d'autres que le palais Royal est conscient de ce rapprochement avec Mme Hillary et est sûr de sa victoire contre le charlatan Donald Trump (Le Kaddafi Américain) aux présidentielles américaines de novembre prochain. Pour renforcer davantage les relations Maroc-USA au profit du Maroc. Sa Majesté le Roi vient tout juste de nommer Lalla Joumana Alaoui, comme ambassadrice du Maroc à Washington pour y prendre place et être la première à féliciter notre concitoyenne lors de son investiture.

    S'agissant pas de nomination de simple commis d'Etat. Elle est une diplomate chevronnée de l'entourage Royal de culture anglo-saxonne. Elle occupait jusque-là le poste d'ambassadrice de Sa Majesté auprès de la reine Elishabet II à Londres où elle a pu montrer silencieusement, comme on dit, le henné de ses mains.

    Une femme comme les autres..Dans une de ses visites privées au Maroc, elle a essayé de décrypter sa chance au grand jour. Elle est partie voir une voyante analphabétique à Gourrama, un village prés d'Errachidia, se demandant sur la vérité de l'affaire-scandale de " Monica Lewinsky" et son mari Bill Clinton, alors président des USA.

    Dieu merci, la communauté juive Marocaine à travers le monde, constitue pour le Maroc un acquit dynamique de pression, préservant de loin les intérêts de son pays d'origine - le Royaume du Maroc -, imposant au moment adéquat, l'équilibre dans la politique étrangère Américaine, toujours favorable au profit du Maroc. Tant que le Maroc est le premier pays au monde ayant reconnu l'indépendance des Etat-Unis d'Amérique. Cela remonte à 1777 par le Sultan Sidi Mohamed Ben Abdallah. Les Américains eux, reconnaissent d'ailleurs la noblesse du Maroc dans ce sens.

    C'est cette grandeur d'authenticité et d'histoire du Maroc qui vexe davantage les Algériens, irritant leur haine et leur hostilité envers tout ce qui Marocain. Le leadership régional, voire arabo-continental, qu'ils cherchent vainement ne peut être acquis par le peu de décennies, qui ne dépassent pas (5) que compte la vie d'une Algérie à l'âge d'adolescence.

    Figurez-vous Messieurs les dupes-ingrats Algériens. L'âge des Etats authentiques, les plus enracinés dans l'histoire, se compte par des centaines d'années d'existence et que personne ne peut, ou plutôt ni habilité à tailler, à sa mesure, son histoire, comme y sont en train de le faire des écrivains algériens intrus, engagés à cette fin, de manière à falsifier la toute petite histoire de l’Algérie de (50 ans) et la rendre convenable à l'orgueil et concevable par l'égoïsme algériens.

    L'histoire de l'Algérie, rappelons-le aux Algériens, depuis l'époque de Ben Badiss, passant par Abdelkader Old Mohyeddine, alias "Emir Abdelkader", s'arrêtant à Mohamed Old Larbi Old Cheikh, alias Cheikh Bou Aâmama¹ avec son Somma-me et son Novembre ne valent rien dans ce qu'on appelle -Book Guinness ('GWR) Visionnez, malgré l'arrogance, la vidéo en tête de page d'accueil pour connaitre le début de votre sale histoire avec le Maroc.

    Votre histoire censée être correcte et crédible, n'est que de petits grains de sable face aux grandes dunes de Merzouga dans le Tafilalet. Pas de comparaison à faire. C'est-là où il n'y a pas moyen d'imiter, ou engager somptueusement le pétrodollar et l'orgueil pour déformer les réalités.

    Sachant que les 3 milles ans d'existence Marocaine sont écrits avec lettres en - or - (13 siècle d'Existence avec les normes d'Etat souverain, dont 3 siècle de monarchie Alaouite «Royaume Chérifien du Maroc»). Quant à l'Algérie, nul ne peut infirmer, ni nier une réalité écrasante que la presse algérienne d'aujourd'hui n'est en mesure de cacher ou de déformer à la manière du vieux connard"Bouguettaya", tant qu'elle est gravée dans la mémoire populaire algérienne et gardée surtout, par ceux qui vivaient en réfugies, au Maroc et en Tunisie, au moment où l'Algérie recherchait à se positionner sur la carte.

    Ce n'est pas moi qui le dit, c'est un homme algérien crédible qui imposait en son temps à la France les négociations d'Evian pour libérer l'Algérie. C'était feu Ferhat Abbas, le premier président du Gouvernement Provisoire de la Révolution Algérienne (GPRA) en exil, disant en plein conscience, avec toutes ses facultés mentales complètes :«La France n'a pas colonisé l'Algérie, elle l'a fondée, en regroupant plusieurs peuples : arabes, européens, kabyles, sahraouis, touaregs,etc».

    Pauvres Algériens, ils se moquent de leur destin. Avec ce qu'on appelle au Maroc (t'qa t'eq)², ils se réjouissent, s’empressent et se faufilent ici et là, afin de tisser une histoire à la mesure de leur orgueil et de leur arrogance. En visionnant la première à gauche, des trois vidéos ci-dessus de feu Hassan II, vous en découvrirez davantage la saleté et l'ingratitude de votre histoire.Bonne continuation. Chihab25.

    Lire la suite